Covid-19 : Amnesty international réclame l’octroi de deux milliards de doses de vaccin aux pays pauvres

L’ONG Amnesty international dénonce le délaissement des pays pauvres fait par les groupes pharmaceutiques producteurs de vaccins contre le Covid-19. Dans un rapport intitulé « Une double dose d’inégalité: les compagnies pharmaceutiques et la crise des vaccins contre le Covid-19 », l’ONG a revendiqué l’octroi de deux milliards de doses de vaccin par les pays les moins avancés.

Dans un communiqué, la secrétaire générale d’Amnesty, Agnès Callamard, a déclaré que « vacciner le monde est notre seule voie pour sortir de cette crise. » Selon elle, les entreprises chargées de produire les vaccins ont tendance à privilégier les États riches, ce qui conduit à une « pénurie de vaccins » dans le monde.

Dans son rapport, Amnesty a dénoncé qu’AstraZeneca, Pfizer, BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson et Novavax n’ont pas « respecté leurs responsabilités en matière de droits humains ». D’après un bilan de l’ONG, seules 0,3 % des 5,76 milliards de doses de vaccin administrées a eu lieu dans des pays pauvres.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires