Coronavirus : une entreprise suédoise teste le pass sanitaire sous forme de puce à implanter sous la peau

Foter

La puce est à implanter sous le bras, ou entre le pouce et l’index. Elle marche sans batterie et ne se transmet pas par un signal.
« Cela signifie qu’elle ne peut pas être activée pour connaître la position de la personne qui la porte, détaille son concepteur. Et ce qui est important pour moi, c’est que les personnes qui reçoivent ces implants le font sur la base du volontariat, ils sont curieux, ils veulent travailler avec ces nouvelles technologies » selon l’explication de Hannes Sjoblad, le directeur de DSruptive Subdermals, l’entreprise qui a accepté de faire l’essai de cette nouvelle technologie. Notons que les employés de cette entreprise spécialisée dans les implants à micro-puces possèdent déjà des puces comme mode de sécurité dans l’entreprise.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires