in ,

La Corée du Nord a effectué des tirs d’essais d’un nouveau « missile de croisière longue portée » ce week-end avec une trajectoire de 1 500 kilomètres

Crédit photo : KCNA / Handout / Reuters

Ces essais étaient les premiers depuis le mois de mars, selon l’agence officielle KCNA, et qui inquiète Washington : « Cette activité souligne le développement continu par la Corée du Nord de son programme nucléaire et les menaces que cela fait peser sur ses voisins et la communauté internationale ».

Les tirs en mer du Japon en mars étaient déjà perçus comme un défi vis-à-vis de l’administration Biden. Leur cible de ces « armes stratégiques de grande importance » n’était pas spécifiée par l’agence.

Ces tirs d’essais interviennent quelques jours après l’annonce de la Corée du Sud d’un tir d’essai d’un missile mer-sol balistique stratégique (MDBS), son propre produit. Plusieurs essais nucléaires et des missiles capables d’atteindre les États-Unis ont déjà été faits.

Le Conseil de sécurité des Nations unies interdit la Corée du Nord de poursuivre ses programmes d’armements nucléaires et de missiles balistiques mais le pays continue de développer ses capacités militaires sous la direction de Kim Jong-un.

Source : France 24

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments