in , ,

Pour contrer le logiciel d’espionnage Pegasus, Apple a dû urgemment réparer une faille informatique

Crédit photo : Josh Edelson / AFP

Le logiciel utilisait cette vulnérabilité pour infecter les IPhones sans recourir à des liens ou boutons piégés. Apparemment il s’en servait « depuis au moins février 2021 ».

Les chercheurs de l’université de Toronto, Citizen Lab, avaient découvert cette faille la semaine dernière par l’IPhone d’un militant saoudien infecté par la messagerie d’Apple, iMessage.

« Cet exploit, que nous avons baptisé FORCEDENTRY, cible la bibliothèque de rendu des images d’Apple, et fonctionnait contre les appareils Apple iOS, MacOS et WatchOS ».

« Après avoir identifié cette faille (…), Apple a rapidement développé et déployé un patch dans iOS 14.8 pour protéger nos utilisateurs », selon Ivan Krstic, directeur des systèmes de sécurité d’Apple.

Des personnes précises sont ciblées par cette attaque « ultra sophistiquée » qui « coûtent des millions de dollars » et ne constitue pas de « menace pour la majorité écrasante des utilisateurs » selon lui.

Source : France 24

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments