in ,

Suite du coup d’Etat en Birmanie : les manifestants ont été visés par des balles en caoutchouc par la police

Un habitant de la capitale Naypyidaw a témoigné que des manifestants qui protestaient contre le coup d’Etat du 1er février ont été tirés par des balles en caoutchouc par la police.
Un autre témoin habitant de la deuxième ville à Mandalay a également affirmé que les manifestants ont été visés par des gaz lacrymogènes.

Selon les médias, près de 100 000 citoyens de la Birmanie contestent actuellement la prise du pouvoir par les militaires.
La télévision d’Etat a déclaré lundi que des actions seront prises à l’encontre des contestataires.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments