Un conseiller municipal d’une commune du Tarn condamné pour des actes sexuels pratiqués avec ses chiens, ses 21 chiens sont placés à la SPA

Pixabay

C’est son frère qui a dénoncé ces actes commis entre 2016 et 2022 en envoyant une lettre au maire.

« Je m’en occupe bien. Je ne pratique pas la sodomie, ce sont eux qui le font s’ils le désirent », a raconté le conseiller municipal d’un village du Rabastinois devant le tribunal d’Albi ce mardi en ajoutant « je pratique la zoophilie toujours avec les deux mêmes, répond l’élu. Le chien sent mon anus, le lèche et pose ses pattes avant sur mon dos avant de faire son affaire. »

Le quadragénaire a été condamné à 18 mois de prison assortis d’un sursis probatoire renforcé de 2 ans. Il n’aura plus le droit d’avoir des animaux, ses chiens lui ont été retirés et il devra verser 3 000 € de dommages et intérêts à la SPA.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires