in

Crise politique dans la Nouvelle-Calédonie : la démission des indépendantistes a entraîné la chute du gouvernement

 

Le gouvernement collégial de la Nouvelle-Calédonie a chuté, mardi, après que les indépendantistes de l’exécutif ont démissionné.
Cependant, un nouveau gouvernement devrait être mis en place dans un délai de 15 jours selon le statut de l’accord de Nouméa (1998).

Le chef du groupe UNI-FLNKS (Union Nationale pour l’indépendance) Louis Mapou, et Pierre-Chanel Tutugor, de l’UC-FLNKS (Union calédonienne) ont indiqué dans un communiqué avoir déposé conjointement une lettre de démission au président du gouvernement.

La cause de ces tensions était en effet liée à la vente de l’usine de nickel du groupe brésilien Vale. Selon le FLNKS, le processus de vente de l’usine était sans considération des populations locales.
A côté de cela, les indépendantistes ont également dénoncé le retard dans le vote du budget primitif de l’île. Ce vote a été reporté à mars.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments