Le chef de l’ONU, choqué, réclame une « enquête indépendante » après la découverte de nombreux corps sans vie à Boutcha

Dans un bref communiqué dimanche, Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, s’est dit « profondément choqué par les images de civils tués à Boutcha« , dans la région de Kiev, après le départ des forces russes. D’après Les nouvelles Calédoniennes

« Il est essentiel qu’une enquête indépendante permette de faire rendre des comptes aux responsables », a-t-il déclaré.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires