in ,

Charlie Hebdo : Luz tacle Philippe Val dans Inrocks

Inrocks, en marge de la sortie de Catharsis, un album de dessins, le dessinateur de Chalie Hebdo, Luz, est revenu sur plusieurs points concernant les rĂ©cents attentats dont a Ă©tĂ© victime l’hebdomadaire satirique, en janvier dernier. Il a notamment parlĂ© de la rĂ©cupĂ©ration politique que le gouvernement tente de faire sur l’attentat du 7 janvier, l’explosion de la structure de l’Ă©quipe au sein de Charlie Hebdo ainsi que des rĂ©cents propos tenus par Philippe Val sur la victoire des terroristes sur la France.

La loi sur le renseignement

Dans son interview pour Inrocks, Luz a commencĂ© par Ă©voquer la rĂ©cupĂ©ration politique de l’attaque du 7 janvier que le gouvernement tente d’intĂ©grer dans le dĂ©bat en cours sur la loi sur le renseignement.
“Cette loi est une altĂ©ration intolĂ©rable de nos libertĂ©s individuelles. Il est effrayant que la sociĂ©tĂ© s’habitue Ă  les nĂ©gocier. Le gouvernement ne cesse d’invoquer ‘Charlie Hebdo’ pour justifier cette loi liberticide alors qu’on est un journal qui lutte contre les atteintes aux libertĂ©s ! C’est schizophrène, on ne veut pas ĂŞtre utilisĂ©s comme argument publicitaire par Manuel Valls pour vendre sa politique sĂ©curitaire.”

Il n’y a pas de guerre chez Charlie Hebdo

Luz a ensuite Ă©voquĂ© le cas de Charlie Hebdo qui a connu des hauts et des bas après les attentats de Paris, tout en prĂ©cisant qu’il n’y a pas deux camps qui s’affrontent, juste des malentendus Ă  rĂ©gler en interne.
“Il n’y a pas vraiment deux camps qui s’affrontent. On continue Ă  faire un journal comme s’il ne s’Ă©tait rien passĂ©. Comment crĂ©er une nouvelle ligne dans le respect de l’ancienne et de ce qu’on est devenu ? Charlie est-il encore un journal politique ? Peut-il devenir un news mag ? Une nouvelle formule est censĂ©e sortir en septembre mais on n’en sait pas plus. Va-t-il y en avoir une ?A la suite des attentats, la structure a explosĂ©. Il y a eu un moment de flottement quand Riss est allĂ© sur France 2 dire qu’il allait reprendre la direction sans prĂ©venir la rĂ©daction. Je veux sortir de l’urgence et savoir avec qui je travaille vraiment. Il faut mettre les choses Ă  plat. Je n’ai pas d’animositĂ© personnelle contre Anne Hommel mais maintenant qu’on a dĂ©passĂ© le cadre de la situation de crise, a-t-on encore besoin d’une attachĂ©e de presse de crise ? Peut-ĂŞtre pas.”

Si Philippe Val revient, Luz s’en va

Quant aux propos tenus par Philippe Val, l’ancien patron de Charlie Hebdo, faisant allusion Ă  la victoire des terroristes sur une bataille en France, Luz de confier qu’il n’est plus Charlie.
“J’ai sautĂ© au plafond en entendant ça. C’est tellement dingue. Il n’est plus lui-mĂŞme ce garçon et il ne parle qu’en son nom. Il n’est plus Charlie, il n’est pas Charlie, il fait juste partie de l’histoire de Charlie. Il est dans le dĂ©ni de ce qu’il a Ă©tĂ© pour ce journal : quelqu’un qui a publiĂ© toutes les caricatures danoises. Ce n’est pas Ă©tonnant qu’il ait baissĂ© les bras, mais il ne les baisse pas Ă  notre place.”
Et si un jour Philippe Val reprend les commandes de Charlie Hebdo, Luz a affirmĂ© qu’il sera le premier Ă  quitter le bateau.
“Je ne me l’imagine pas. En tout cas, le retour de Val serait le dĂ©part de Luz et d’autres personnes.”
]]>

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de