in , ,

La championne de tennis chinoise, Peng Shuai, qui avait accusé de viol un ancien ministre s’est volatilisée

(Photo by qinqing / XINHUA / Xinhua via AFP)

La joueuse de tennis de 35 ans avait posté ses accusations sur Weibo, le Twitter chinois, le 4 novembre dernier et depuis elle n’a plus donné aucun signe de vie ; ce qui inquiète les défenseurs des droits de femmes en Chine et dans le reste du monde.

Elle avait accusé Zhang Gaoli, 75 ans, ancien vice-premier ministre chinois de l’avoir violé à plusieurs reprises en 2018, où il était un des sept hommes les plus puissants de Chine.

D’après ce qu’elle avait raconté, elle avait eu sa première relation sexuelle consentie avec l’homme d’État quelques temps avant qu’il arrivait à ce rang dans l’administration chinoise puis pendant plusieurs années, il ne se passait plus rien. Ensuite en 2018, il l’a de nouveau contacté et l’invitait à jouer au tennis à son domicile et c’était là que le viol s’était passé.

Après cela, ils auraient entretenu une liaison abusive selon la joueuse jusqu’à une dispute avant la publication.

Source : Le Point

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires