Chambéry : affaire Anna-Cloé, le parquet réfute la thèse d’une agression raciste

Pixabay

L’adolescente de 11 ans a été victime d’une grave chute dans la cour de son collège Notre Dame du Rocher mercredi et sa mère a avancé la thèse d’une agression raciste, dimanche, le parquet conteste la version de la famille et les autorités appellent au calme.

L’affaire a pris de l’ampleur avec les publications de la mère sur ce sujet sur les réseaux sociaux. Elle a aussi porté plainte jeudi pour des faits de violence. Le procureur de Chambéry contredit totalement la version de la mère d’Anna-Cloé. Selon, l’enquête, « L’élève était en retard alors que la cloche avait sonné la fin de la récréation ; elle a chuté sur un banc puis au sol. Elle a « immédiatement » été prise en charge par les secours. » Plusieurs témoins ont affirmé que la jeune fille était seule à l’endroit où elle se trouvait dans la cour.

Source : France Bleu

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires