Pour se rafraîchir face à la canicule, les bouches à incendie à Aubervilliers sont utilisées comme des fontaines à eau par des habitants, le préfet rappelle que c’est interdit

Pixabay

Plusieurs bouches à incendie ont été vandalisées au nord de la Seine-Saint-Denis, a rapporté Valeurs Actuelles.

La préfecture des Hauts-de-Seine a rappelé l’interdiction du « street pooling », c’est à dire créer une « piscine de rue » en déclarant « même s’il fait chaud, ne forcez pas les bouches à incendie (…). Contactez votre mairie pour trouver des points de fraîcheurs ».

Rappelons que la loi punit cet acte d’une amende de 75.000 euros et également d’une condamnation pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires