Un Britannique aux mains des séparatistes prorusses menacé de peine de mort

©Pixabay

Andrew Hill risque la peine de mort. La Légion internationale pour la défense de l’Ukraine (LIDU) a dénoncé mercredi 8 juin le procès annoncé de l’un de ses membres d’origine britannique, capturé en pleine guerre par les séparatistes prorusses.

Le porte-parole de la LIDU, Damien Magrou, a indiqué : « Il a été annoncé dans la presse ukrainienne que les Russes avaient terminé une enquête pénale contre trois étrangers qu’ils s’apprêtaient à faire passer au tribunal et qu’ils risquaient la peine de mort. Un des trois noms qui est mentionné dans l’article, Andrew Hill, est un légionnaire qui a un contrat avec l’armée ukrainienne. Selon l’article 4 de la Troisième Convention de Genève, il est considéré en droit comme un combattant légal et comme un prisonnier de guerre ». Andrew Hill est détenu « en captivité depuis quelques semaines » par les séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine et « exécuter des prisonniers constitue un crime de guerre », d’après la LIDU.

Source : BFMTV

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires