in

Brésil: Une aide internationale d’un million de dollars pourrait réduire la déforestation illégale

Cette semaine, Jair Bolsonaro, le président brésilien, a indiqué dans une lettre adressée à son homologue, Joe Biden, le président américain, que le déforestation illégale pourrait être réduite avec une aide internationale d’un million de dollars. Il a redit son “engagement à éradiquer toute déforestation illégale au Brésil d’ici 2030”.

Le Brésil s’estime avoir les capacités de sauver l’Amazonie avec une contribution financière internationale. Lors d’un entretien avec l’AFP, ce vendredi 16 avril, Ricardo Salles, le ministre brésilien de l’Environnement, a déclaré que si le pays obtenait un milliard de dollars d’aide “à partir du mois de mai et pour une période de 12 mois”, il serait “possible de s’engager vers une réduction de 30 à 40% de la déforestation“. Cette aide potentielle permettrait au gouvernement d’assurer “les actions de contrôle contre la déforestation illégale et, en même temps, à créer une alternative économique” pour les 25 millions habitants de la région nord de l’Amazonie.

Cette détermination, le président brésilien l’a mis en évidence dans la précitée lettre. Il démontre encore sa volonté de prendre l’engagement que son pays a pris et signé lors de l’accord de Paris de 2015 sur le climat. D’après lui, ce souhait ne se réaliserait probablement pas qu’avec des moyens importants, un million de dollars. Pour ce faire, il compte sur le soutien de la communauté internationale, de la société civile et des entreprises.

Une lettre arrivée pile à l’heure. Une quarantaine de pays seront invités par les États-Unis pour un sommet virtuel sur le climat, ce 22 et 23 avril. Le Brésil participera à cet événement. Le président américain a déjà réagi face à cet engagement, le vendredi même, et sollicité des “mesures immédiates” pour avoir des “résultats concrets”.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments