Boxe: Saul « Canelo » Alvarez, champion unifié super-moyens, bat John Ryder et conserve ses ceintures

L’homme de nationalité mexicaine, âgé de 32 ans, a logiquement été déclaré vainqueur par les trois juges de la compétition (120-107, 118-109, 118-109) et il conserve donc ses titres WBA, WBC, WBO, IBF et Ring. Avec cette performance, il cumule désormais un total impressionnant de 59 succès dans sa carrière.

Le célèbre boxeur mexicain n’a pas déçu ses fans. Il ne manquait qu’un K.O. pour que sa soirée soit parfaite : Saul « Canelo » Alvarez, de retour chez lui au Mexique onze ans après, a battu sans difficulté John Ryder, samedi 6 mai, restant ainsi champion incontesté des super-moyens, face à environ 55 000 spectateurs en délire.

À 32 ans, le Mexicain conserve ses titres WBA, WBC, WBO, IBF et Ring. Les trois juges lui ont logiquement donné la victoire (120-107, 118-109, 118-109). Son palmarès compte désormais 59 victoires (dont 39 avant la limite), deux nuls et deux défaites.

Canelo a déclaré après le combat : « Il a été un combattant dur et tenace. Je ne suis pas surpris et je le respecte énormément pour ça. » Il s’est dit « heureux de ce combat. »

Une foule enflammée

Cependant, malgré tous ses efforts, Canelo n’a pas pu finir le combat comme il l’espérait devant ses fans. Ils l’avaient accueilli comme un roi à son entrée dans le stade Akron de Guadalajara, sa ville natale, lors des célébrations de la fête nationale.

Le Britannique John Ryder a fait preuve de courage en allant jusqu’au bout des douze rounds, malgré les deux couronnements auxquels il a assisté durant la journée, dont celui de Charles III à l’abbaye de Westminster.

Longtemps considéré comme le meilleur boxeur toutes catégories confondues, Saul « Canelo » Alvarez a démontré qu’il avait laissé derrière lui une année 2022 difficile, marquée par une deuxième tentative ratée chez les mi-lourds, trois ans après une première victoire couronnée par la ceinture WBO.