Dix-sept blessés dans le bombardement d’un hôpital pédiatrique à Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine, par les forces russes

Le drame a eu lieu ce mercredi 9 mars. D’après Pavlo Kirilenko, un responsable régional, « il n’y avait aucun enfant » parmi les blessés et « aucun mort ». « Tout a été détruit lors d’un raid aérien de l’aviation russe au-dessus de Marioupol », a-t-il déploré.

Source : Le Figaro

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires