in ,

Bombardement de Bouaké : les 3 accusés condamnés à la perpétuité

La cour d’assises de Paris a condamné ce jeudi à la prison à perpétuité les trois accusés, bélarusses et ivoiriens, jugés en leur absence pour avoir commis en 2004 le bombardement qui avait tué neuf soldats français à Bouaké (Côte d’Ivoire).

Recherchés depuis des années, Patrice Ouei et Ange Gnanduillet, deux officiers de l’armée de l’air ivoirienne et Yury Sushkin, un mercenaire bélarusse, étaient spécifiquement poursuivis pour assassinats.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments