in

Blanchiment de fraude fiscale : une amende de 2 milliards requise en appel contre la banque suisse UBS

Deux milliards d’euros pour une “tranche de l’histoire d’UBS” synonyme d’évasion fiscale: le parquet général a requis lundi à Paris une lourde amende contre la banque suisse, jugée en appel pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et démarchage bancaire illicite.

Dans un réquisitoire à deux voix, au sixième jour d’audience, l’accusation a demandé à la cour d’appel de confirmer la culpabilité du géant bancaire, condamné en 2019 à 3,7 milliards d’euros d’amende, la plus lourde peine jamais prononcée en France dans une affaire de fraude fiscale.

Car entre 2004 et 2012, il y avait chez UBS “un grand intérêt à collecter en abondance de (l’argent) en proposant une gestion de fortune efficace, mais aussi la dissimulation de la dite fortune, ou une partie, au fisc français”, résume l’avocate générale Muriel Fusina.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments