Jordan Bardella se dit défavorable au retrait des entreprises françaises de Russie en raison de la guerre en Ukraine

« C’est appliquer une forme de double peine  : en même temps on organise la faillite et le sabotage de notre activité économique, et surtout on enrichit la Russie puisqu’en partant on laisse les infrastructures qui vont bénéficier à la Russie », a expliqué ce jeudi le président intérim du Rassemblement national Jordan Bardella sur Cnews. Le groupe Renault a décidé de suspendre ses activités en Russie à partir de ce jeudi.

Source : Cnews

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires