in ,

Bagneux : des réactions scandalisées unanimes, suite au bris de la plaque commémorative d’Ilan Halimi

Les réactions à cette dégradation sont unanimes Marie Hélène Amiable, maire de Bagneux, a fait retirer la plaque et a déclaré qu’elle sera remplacée ce lundi. Elle a évoqué que cette plaque commémorative est « le symbole fort de la ville » et tout en penchant pour « l’acte de vandalisme », elle reste ouverte à toute autre incident probable, tels « une chute de branche ou un ballon ». Elle a déclaré que cet acte était « scandaleux, inacceptable, qu’elle était choquée » et a décidé de porter plainte. Sur Twitter, en réaction au hastag #Ilan Halimi très partagé, Nicolas Sarkozy, consterné, à twitté « la barbarie n’a pas suffi. Intransigeance face à de tels actes. Pensées pour ses proches ». Par ailleurs, Jean Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, écrit « détruire la plaque en hommage à #Ilan Halimi est une honte. Honorons sa mémoire en redoublant de détermination face à l’antisémitisme ». Interviewé sur Radio J, Jack Lang, écoeuré, a parlé d’un antisémitisme « vigoureux » en France. Quand au Président de l’Institut du Monde Arabe, il appelle au combat de tout type de racisme, en appliquant « une révolution de l’éducation et de l’habitat ». De son côté, Philippe Obadia, représentant de la communauté juive de Bagneux, composé d’une cinquantaine de familles, a dénoncé un « acte inqualifiable ». Blasé, Philippe Obadia, déclare « je ne suis plus surpris, maintenant, on s’attaque à tout ».]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments