Les violences contre les élus repartent en hausse en France : quelle serait la principale cause ?

Depuis la mise en place du pass sanitaire, plus de 300 plaintes pour « menace de mort » à l’encontre d’élus ont été recensées, selon les allégations du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ce mardi 11 janvier.

Cette annonce intervient alors qu’un député LREM de Saint-Pierre-et-Miquelon, nommé Stéphane Claireaux, a subit une agression le lundi 10 janvier 2022. Selon les informations de franceinfo, cette agression aurait un lien avec le pass sanitaire.

Lors de son passage sur RTL, Gérald Darmanin affirme que la majorité des menaces reçues par les élus étaient liées au mouvement « antivax ».
Parmi les victimes se trouvent 162 parlementaires ainsi que 605 maires ou adjoints.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires