in

Des pièces de monnaie frappées à l’effigie des héros d’Astérix en présence d’Uderzo.

Une pensée émue pour ses amis disparus Uderzo, a offert en janvier, au profit des familles des victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo une planche originale de l’album « Les Lauriers de César ». Il a une pensée émue pour Cabu, le caricaturiste disparu, qu’il connaissait depuis ses débuts. Ses pensées vont également à son ami René Goscinny le scénariste d’Astérix, mort en 1977 en soulignant qu’il était resté lui-même « un auteur de bande dessinée ». Selon Uderzo, le succès planétaire de ses albums « les dépasse largement et que René Goscinny et lui-même, ont su toucher une fibre particulière, un public mondial ».

Un hommage à la monnaie de Paris

Uderzo, très touché par le choix de la Monnaie de Paris, rend également aux graveurs de cette noble institution. Il est extrêmement difficile de « traduire en volume, sans trahir en dessin à plat ». Joaquim Jimenez, le responsable de la création de la Monnaie de Paris a précisé, la complication et l’angoisse pour l’exécution de telles œuvres sans « trahir le volume d’un tel maître ».]]>

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments