in

Assassinat de Kenji Goto, la communauté internationale manifeste son indignation

Au Japon, le Premier Ministre Shinzo Abe dénonce “un acte de terrorisme ignoble contre lequel je suis très en colère”. “Nous ne pardonnerons jamais aux terroristes”. “Le Japon  est fermement résolu à prendre ses responsabilités en lien avec la communauté  internationale pour combattre le terrorisme”. A Londres, David Cameron a qualifié cet acte de “méprisable” et d'”effroyable”. “C’est un rappel de plus que l’État Islamique est l’incarnation du mal, sans égard pour la vie humaine”. Le Président français François Hollande quant à lui a condamné avec “la plus grande fermeté” l’exécution de l’otage japonais, ajoutant que la France est “solidaire du Japon dans cette nouvelle épreuve”. Aux États-Unis, Barak Obama qualifie cet acte de “meurtre odieux” et annonce que: “Les États-Unis condamnent le meurtre odieux du citoyen et journaliste japonais Kenji Goto par le groupe terroriste État Islamique. Nous sommes aujourd’hui solidaires avec le Premier ministre et le peuple japonais dans la dénonciation de cet acte barbare”. Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU dénonce “dans les termes les plus énergiques l’assassinat barbare de Kenji Goto, qui souligne la violence que beaucoup ont subi en Irak et en Syrie” dans un communiqué. De nouveau, il a appelé àla libération inconditionnelle de tous les otages détenus par Daech et d’autres”.]]>

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments