in

Marcelo Crivella, maire de Rio de Janeiro, destitué et arrêté pour corruption

Le mardi 22 décembre, Marcelo Crivella a été arrêté et déchu de son poste de maire de la deuxième ville du Brésil neuf jours avant la fin de son mandat.
Etant ancien pasteur évangélique, ce dernier a été soupçonné par la justice d’avoir été le chef d’une organisation criminelle au sein de la mairie.

L’accusé a été placé en détention provisoire avant d’avoir été emmené dans une prison au nord de la ville.
Par ailleurs, le président de la Cour supérieure de Justice, Humberto Martins, a décidé que Marcelo Crivella restera chez lui, muni d’un bracelet électronique du fait que ce dernier faisait partie du groupe à risque face au Covid-19.

Cependant, une enquête qui a débuté depuis 2018 a révélé que l’ancien maire de Rio de Janeiro était à l’origine d’une mauvaise gestion de la mairie. Ce dernier a été accusé de mélanger politique et religion.
D’après une enquête du bureau du procureur, l’accusé a fait usage de l’Église universelle du Royaume de Dieu pour blanchir l’argent de la corruption.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments