in

Arkansas : Une femme tue sa grand-mère en “sacrifice à Dieu”

Une femme plaide coupable d’avoir tué sa grand-mère avec un marteau parce qu’elle souhaitait en faire un sacrifice à Dieu.

Elle a plaidé coupable lundi dernier. Andrea Wilson, âgée de 28 ans, a avoué avoir tué sa grand-mère dans l’Arkansas en l’attaquant avec un marteau. Le corps de la vielle dame de 81 ans avait été retrouvé le 16 mai 2018, rapporte le «Arkansas Democrat Gazette». Le procureur a expliqué la semaine dernière que l’accusée avait dit avoir attaqué sa grand-mère pour la sacrifier à Dieu, sans quoi elle irait en enfer. Andrea Wilson a écopé d’une peine de 36 ans de prison après son accord passé avec la justice. Elle sera admissible à une libération conditionnelle après 19 ans derrière les barreaux.

La veille du drame, Andrea Wilson était allée rendre visite à sa future victime. Les deux avaient mangé ensemble le soir et Ruby Ross était ensuite allée se coucher. Alors qu’elle dormait, sa petite fille a pénétré dans sa chambre et l’a frappée au moins quatre fois avec son marteau. D’après son récit, elle était persuadée qu’il s’agissait de son dernier jour en vie et elle souhaitait apaiser Dieu. Plus tard, elle a reconnu ne plus prendre les médicaments qui lui avaient été prescrits.

C’est la fille de la victime qui a découvert le corps après s’être rendue sur place, inquiète de ne pas avoir de nouvelles. La retraitée avait alors «un large trou dans la tête» et ses mains avaient été entourées de serviettes de bain. La meurtrière, de son côté, avait placé le marteau ensanglanté, des gants en caoutchouc, un grand couteau et des relevés bancaires portant le nom d’Andrea Wilson dans un sac à ordures et les a cachés dans une dépendance de la propriété. Il n’a pas fallu longtemps aux autorités pour remonter jusqu’à elle. D’autant que les enquêteurs ont appris un peu plus tard qu’Andrea Wilson avait commis une autre agression plus tôt dans la journée. Elle s’était disputée avec un cycliste, alors qu’elle était en voiture. Ce dernier a raconté avoir été frappé par la conductrice.

Sa tante, LeAnn Ross, a demandé au juge «de la clémence» lors de la détermination de la peine, affirmant que sa nièce avait eu une enfance difficile en raison des problèmes de drogue de ses parents. La tante a dit comprendre que la jeune femme doive être punie mais elle a ajouté que sa mère, la victime, n’aurait elle non plus pas souhaité la voir passer sa vie en prison. «Si elle pouvait parler aujourd’hui, elle vous dirait de la laisser, parce qu’elle avait un amour inconditionnel pour Andrea. Et je veux qu’Andrea sache que je lui pardonne. Qu’elle vaut quelque chose et que je l’aime», a-t-elle ajouté. A sa grand-mère, Andrea Wilson a adressé un message devant le tribunal la semaine dernière, disant ne pas avoir de mots suffisants pour exprimer ses regrets. «J’espère que vous trouverez dans vos cœur la force de me pardonner», a-t-elle commenté.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments