in ,

Ardèche : à chaque printemps, des millions de fourmis se répandent dans un village.

Une invasion qui reste insoluble Selon Hervé Hours, président de l’association Saint-Désirat sans fourmis, le passage de fourmis qui atteignent souvent 70 à 80 mètres de long sur 70 cm de large, pour une traînée, laisse le sol mouillé. Les scientifiques de l’université de Lyon 1, ont commencé une étude du phénomène. Le but étant d’établir un état des lieux et de créer une cartographie de la présence de fourmis dans le Nord de l’Ardèche. D’après Jérôme Gippet, chercheur doctorant de l’Université de Lyon 1, cette espèce a trouvé un environnement favorable pour se nourrir et croître dans les vergers et les jardins ensoleillés et aérés de Saint-Désirat. A l’heure actuelle, aucune solution n’a été trouvée pour éradiquer ces insectes envahisseurs.]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments