in

Ardèche : un aigle royal a été tué par des balles en plombs, la Ligue de protection des oiseaux dépose une plainte contre X

© Vincent Ollivier / Maxppp

L’oiseau a été découvert près du Mont Mézenc, après une décente de LPO lorsqu’ils ont constaté que l’aigle n’effectuait plus des mouvements, car il a été équipé d’une balise GPS ; c’était un jeune aigle protégé.

Le rapace a été victime d’un braconnage. La LPO a annoncé le vendredi de porter plainte pour destruction d’espèce protégée. Le cadavre de l’oiseau a été emmené chez un vétérinaire, il a été prouvé, grâce à une radio, il était criblé de plombs. Une enquête approfondie a été demandée par la LPO. Marie-Paule de Thiersant, présidente de la LPO a expliqué : « Ce nouveau cas de destruction d’un aigle royal, après la destruction de gypaètes barbus par empoisonnement en Vanoise, est absolument inadmissible. Les rapaces sont tous protégés depuis la loi de 1976. Nous souhaitons que les auteurs des faits soient identifiés et que des condamnations fortes soient prononcées. »

Il ne reste plus que cinq couples d’aigles royaux en Ardèche. Selon la loi : « Tous les rapaces sont intégralement protégés en France, et leur destruction par tir ou empoisonnement est interdite par la loi. » Mais les défendeurs des droits des animaux ont rarement couronné de succès en plaidant à la justice.

Source : France 3

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires