in ,

Après la découverte d’Antoine S., le président du club de judo de Suresnes, pendu dans la forêt de Plaisir, la piste criminelle est envisagée

Crédit photo : Denis Charlet

Il a été retrouvé mort le 9 novembre dernier dans les Yvelines, après qu’il avait été disparu depuis le 30 octobre ; l’enquête était ouverte afin de « recherche les causes de sa mort » mais maintenant c’est « pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

Après l’autopsie, la police a découvert que ce n’était pas la pendaison la cause du décès, des traces de strangulation et des ecchymoses étaient trouvés sur son corps. « Les premiers éléments de l’autopsie laissent à penser à une intervention extérieure », selon une source judiciaire. Et que cela pourrait bien avoir un lien avec un jeu sexuel qui a mal tourné.

Aucune arrestation n’a été faite jusqu’à présent selon le parquet de Versailles.

Source : Le Parisien

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires