Covid-19 : l’Anses met en garde sur l’utilisation des masques FFP2 à base de graphène potentiellement toxique

wikipédia

Ce mardi 14 décembre, l’agence de sécurité sanitaire a annoncé que la substance « graphène » présente dans ce type de masque peut causer des risques pour la santé, « L’Anses recommande aux autorités publiques de privilégier la mise sur le marché ou la mise à disposition de masques sans graphène. »

En canada, les masques FFP2 ont été retirés sur les marchés, car elles étaient soupçonnées de provoquer des problèmes pulmonaires. En France, en mois de mai, les autorités ont demandé aux professionnels de santé de ne plus l’utiliser en attendant l’évaluation des risques. L’Anse a informé : « Avec le manque d’information sur le graphène utilisé par les fabricants et sur la toxicité de cette substance, en particulier à long terme, il est préférable d’éviter ce type de masques par précaution. » Les masques FFP2 sont fabriqués par la société chinoise Shandong Shengquan New Materials.

Source : Ouest France

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
robert
1 mois

Les données concernant la toxicité de ces nanoparticules de graphène sont encore parcellaires : pour leur présence dans les masques, l’intensité du relargage constitue un élément essentiel du risque et, ici l’exposition dans les masques respiratoires est longue, donc assez préoccupante : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique-2/la-prevention-des-risques-professionnels-des-nanomateriaux