« Je suis dans la merde » : censurée par Macron, la réalisatrice Anne-Laure Bonnel témoigne sur BFMTV

 

« Les médias français ne se sont pas intéressés à une catastrophe humanitaire », a lâché la réalisatrice française, censurée par le président Emmanuel Macron, selon Moscou, pour son travail sur le Donbass.

Source : BFMTV

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Antoinette
2 mois

À Madame la « journaliste » de BFMTV, en vous obstinant à faire passer des personnes qui livrent un point de vue différent pour des ennemis, vous risquez de vous retrouver dans la panade si le vent venait à tourner. Cela se voit qu’une vision différente du monde vous met mal à l’aise; et même si je peux comprendre que l’on puisse faire des courbettes pour conserver son statut, son travail, son salaire, sa réputation, vous n’en restez pas moins une traître à l’égard de la population française et une complice des crimes perpétrés par des groupes de personnes dont l’idéologie avait… Lire la suite »

sarah
1 mois

ah c’est selon Moscou !!! la je comprends!!! mais Moscou c’est pas Macron…..