in ,

Russie : Les animaux de compagnie ne doivent plus servir d’otage pour régler les soucis financiers

Les défenseurs russes des animaux ont affirmé, ce mercredi, qu’il est interdit de confisquer les animaux de compagnie de personnes endettées. Cette loi est votée la veille par le Parlement. La Douma, la chambre basse du Parlement russe, a approuvé ces amendements au Code de procédure civile, mardi, en troisième lecture.

Les animaux de compagnie, en particulier les chiens et les chats de race dont le prix peut être très élevé, pouvaient jusqu’à présent être confisqués par les autorités aux personnes endettées. Au même titre que la saisie de biens immobiliers ou de meubles, il s’agissait d’un moyen de pression visant à obliger ces personnes à s’acquitter de leurs dettes.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments