in

Alpes-Maritimes : l’hôtel de ville d’Eze et le domicile du maire fouillés

C’est une alerte du procureur financier à la Chambre régionale des comptes de Paca qui a incité la justice à mieux creuser dans les affaires de la ville d’Eze (Alpes-Maritimes), située sur la Riviera entre Nice et Monaco. Le parquet de Nice déclaré ce mercredi 9 juin que « plusieurs opérations de perquisitions au sein de la mairie de la commune, au domicile de son maire Stéphane Cherki ainsi que des locaux de sociétés et d’établissement hôteliers ou de restauration » ont été effectuées dans la journée.

La ville et l’élu LR font objet d’une enquête préliminaire pour « trafic d’influence, actif et passif, par ou égard d’une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public », « prise illégale d’intérêts », « détournements de fonds publics » et « favoritismes ».

Cette enquête concerne surtout « sur les circonstances de plusieurs opérations immobilières et de marchés publics consentis par la municipalité, pour l’essentiel, depuis 2014 sous les mandats successifs de son maire actuel »,indique le parquet. Les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales et du service de police judiciaire de Nice ont pris en charge l’investigation.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments