in

Allemagne : la confirmation de l’interdiction par un tribunal de l’UberPop

Les réactions de la marque Uber L’entrée d’Uber, une start-up californienne, sur le marché allemand, date du début de l’année 2013. Il est interdit dans de nombreuses villes allemandes, et la décision de justice en référé de Francfort s’appliquait sur l’ensemble du pays. Sa présence dans de nombreux pays, comme la France, l’Espagne ou Londres entraîne de nombreux dépôts de plaintes, contre Uber, exercés par les compagnies et fédérations de taxis. Fabien Nestmann, porte-parole d’Uber en Allemagne, déplore la décision du tribunal de Francfort. Il invoque, dans un communiqué, une défaite pour les adeptes des services de transport, de type taxis, à prix abordables, et un retour en arrière en matière « de possibilités en mobilités personnelles ».]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments