in

Allemagne : procès du plus vieil accusé de crimes nazis, ouvert

Josef Schütz, ancien garde de camp de concentration et l’un des derniers anciens jugés en Allemagne, ne pourra pas s’exprimer sur les faits dont on l’accuse, son avocat a indiqué que ce qu’on attend de lui ce sont des informations sur sa situation personnelle. Stefan Waterkamp a déclaré « L’accusé ne s’exprimera pas » sur les faits « mais donnera des informations sur sa situation personnelle « ,
Une audience qui n’a duré qu’une heure en raison de la précarité de la santé de l’accusé. Il est poursuivi pour « complicité de meurtres » de 3 158 prisonniers pendant son opération dans le camp de concentration de Sachsenhausen entre 1942 et 1945. Il est accusé d’avoir fusillé des prisonniers soviétiques également, « d’aide et de complicité de meurtres systématiques » par gaz de type Zyklon B et « par détention de prisonniers dans des conditions hostiles ». 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires