in ,

Algérie : un journaliste, accusé de fausses informations, placé sous mandat de dépôt

Selon une association de solidarité avec les détenus d’opinion, un journaliste algérien, Rabah Karèche, a été accusé lundi et écroué pour diffusion de fausses informations pouvant porter “atteinte à la sécurité publique” après un article sur un mouvement de protestation des Touaregs dans le grand sud de l’Algérie.

Le correspondant du quotidien francophone Liberté à Tamanrasset été présenté à la justice après avoir passé la nuit de dimanche à lundi en garde à vue au commissariat central de Tamanrasset.

La police l’avait convoqué ce dimanche à la suite de la publication le jour même d’un article détaillé sur une manifestation des Touaregs de l’Ahaggar, dans la même région, qui protestaient contre un “nouveau découpage territorial”.

Rabah Karèche avait particulièrement rapporté que les habitants de cette région dénonçaient “l’expropriation de leurs terres au profit” des wilayas (préfectures) de Djanet et d’Illizi, nouvellement créées dans le sud du pays, à la faveur d’un nouveau découpage territorial.

Les populations touarègues de l’extrême sud de l’Algérie, berbérophones, dénoncent fréquemment leur marginalisation économique et sociale au sein d’un État très centralisé.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments