in , ,

Agression d'une jeune Française à Toulouse pour port de voile. Les politiciens de gauche dénoncent un acte anti-musulman

Agressée pour avoir porté un voile L’agression remonte à mardi dernier lorsqu’un individu s’est violemment attaqué à la jeune femme parce qu’elle portait un hijab qui cachait ses cheveux. Selon la police, Kedidja, la jeune française de 29 ans a été agrippée par les cheveux puis renversée au sol et rouée de coups. Les faits se sont déroulés dans une rue du quartier de la Roseraie, au nord-et de Toulouse. La jeune mère, enceinte de huit mois, a été prise en charge par les pompiers puis transférée dans un hôpital où elle a été entendue mercredi, par les enquêteurs de la Sûreté départementale. Selon le mari de la victime, Mounir, 33 ans, sa femme venait d’accompagner leurs enfants (deux filles) à l’école lorsqu’elle a été soudainement agressée par un inconnu.

“L’un d’eux lui a agrippé les cheveux, a tiré sur son voile tout en l’insultant: ‘pas de ça chez nous’ (…) Il lui a donné beaucoup de coups (…) Son ami, qui n’a pas participé aux violences, lui a dit d’arrêter.”

Les personnalités politiques condamnent

Suite à cette agression, de nombreuses personnalités politiques de gauche ont exprimé leur indignation et leur écœurement sur Twitter. Entre autres, l’écologiste Cécile Duflot qui a accusé ouvertement les partis politiques d’instrumentaliser la peur de l’islam. https://twitter.com/CecileDuflot/status/581142130179092481 Claude Bartolone a également dénoncé un acte inacceptable et intolérable. https://twitter.com/claudebartolone/status/581141105573523456 D’autres personnalités politiques ont choisi de s’exprimer à travers un communiqué dont le député socialiste de Haute-Garonne Christophe Borgel qui a jugé cet acte de “raciste et anti-musulman”.
“La République ne tolère aucune agression raciste, la République ne tolère aucune agression en raison de la religion d’un de ses concitoyens.”
Dans un autre communiqué, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste a parlé d’un acte “inadmissible et inacceptable dans une grande démocratie comme la France”.
“Le Parti socialiste condamne de façon très ferme cette agression raciste (…) et réaffirme qu’aucun comportement raciste et islamophobe ne doit être toléré dans notre République.”
]]>

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de