in

Afrique : Smartphones chères – Entrave des efforts d’inclusion numérique

Le chef de la GSM Association pour l’Afrique subsaharienne, Akinwale Goodluck, se bat pour faciliter l’accès aux Smartphones en Afrique.

Des efforts sont encore nécessaires pour les pays africains afin de permettre à leurs citoyens d’avoir accès aux nouvelles technologies de la télécommunication.

De ce fait, Akinwale Goodluck a déclaré que la tarification des smartphones restait un obstacle concernant l’adoption d’Internet. C’est surtout l’un des facteurs majeurs qui rendent difficile l’inclusion numérique dans certains pays africains, lors d’une discussion en ligne sur l’inclusion du haut débit mobile organisée par Huawei, il y a quelques jours.

Il a aussi dit que même si les consommateurs du continent souhaitent avoir accès à des smartphones de qualité, avec une connectivité rapide, le fait que ceux-ci ne sont pas abordables reste un problème.

« Il y a beaucoup d’initiatives en cours. Certaines tentent de vendre un smartphone à 50 $ et d’autres même à 20 $ » a-t-il affirmé. « Les gouvernements ont aussi un grand rôle à jouer pour y parvenir en particulier avec des politiques fiscales plus incitatives » a-t-il ajouté.

La réduction de la taxation des smartphones constituent inévitablement pour les rendre accessibles. Mais il existe d’autres stratégies pour réduire directement les coûts pour les citoyens à faible revenu. Le gouvernement peut s’impliquer dans le circuit de la distribution des smartphones, au niveau du marketing, de la distribution et de la vente au détail. « Cela réduirait les coûts directement supportés par les fabricants en réduisant le nombre d’acteurs au sein de la chaîne d’approvisionnement ».

Goodluck a déclaré que la connectivité numérique est cruciale même en ce temps de lutte contre la pandémie du COVID-19. Il ajoute même qu’il est important de « mettre un smartphone entre les mains de tout le monde ».

Le Kenya est un exemple et veut faire office de pionnier dans ce projet de smartphone à bas prix. Bien qu’un certain nombre de citoyens aient accès à la technologie mobile, un grand nombre d’entre eux utilise toujours des téléphones 2G. Le programme va permettre aux Kenyans de payer aussi peu que 20 Shillings Kenyans (environ 0.17 Euros) par jour pour l’achat de téléphones intelligents 4G. Cette initiative permettrait à 1 million de Kenyans d’accéder à internet.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments