in

Apartheid en Afrique du Sud : le président De Klerk présente ses excuses dans une vidéo posthume

Crédit photo : Herbert Neubauer / EPA / APA / EFE

« Je présente mes excuses, sans réserve, pour la douleur, la souffrance, l’indignité et les dommages que l’Apartheid a infligé aux noirs, bruns et indiens d’Afrique du Sud; Il est vrai que dans mes jeunes années, j’ai défendu le développement séparé, mais dans les années 1980, mon point de vue a changé; j’ai réalisé que l’Apartheid était une erreur, que nous étions arrivés à un endroit moralement injustifiable », déclare l’ex-président d’Afrique du sud, Frederik de Klerk, dans une vidéo posthume partagée par sa fondation. 

« Je suis encore souvent accusé par des critiques d’avoir d’une façon ou d’une autre continué à justifier l’Apartheid. Après, à de nombreuses reprises, j’ai présenté des excuses pour la douleur et les indignités infligées par ce régime. Beaucoup m’ont cru, mais certains pas », a ajouté le président, décédé jeudi 11 novembre, qui déclarait la libération de Nelson Mandela en 1990 et la légalisation de l’ANC et des autres partis combattant l’Apartheid, d’où la transition démocratique du pays.

Source : France Inter

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires