in

Affaire des sous-marins : le Premier ministre australien rejette les accusations de malhonnêteté d’Emmanuel Macron

Crédit photo : AP Photo/Rick Rycroft

« Je ne crois pas avoir (menti), non, non. J’ai appris dans la vie publique, sur une longue période, à ne pas avoir le cuir trop fin; je n’étais pas impressionné par le fait que cela pouvait déranger certaines personnes et froisser certaines susceptibilités », a affirmé, ce vendredi 12 novembre, Scott Morrison a affirmé à un journaliste de la radio de Melbourne 3AW, répondant aux propos d’Emmanuel Macron qui lui avait accusé d’avoir menti à la suite de la rupture du contrat des douze sous-marins de 55 milliards d’euros.

Le chef du gouvernement australien a souligné que ces accusations ne le dérangeaient pas. Pour lui, rompre l’engagement sur les sous-marins français est une bonne décision pour veiller à la défense nationale de son pays. Scott Morrison a également indiqué que la technologie américaine de sous-marins à propulsion nucléaire n’était pas partagée avec un autre pays depuis 1958.

Source : Le Monde

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires