in

Actes sexuels sur les mineurs:le gouvernement veut agir vite et changer de loi

Après avoir consulté, nous sommes favorables à ce que soit défini un nouveau crime, c’est-à-dire que tout acte de pénétration sexuelle commis par un majeur sur un mineur de 15 ans serait un crime, sans qu’il ne soit plus question de consentement, a déclaré sur Europe 1 le secrétaire d’État à l’Enfance et aux Familles, Adrien Taquet, missionné il y a deux semaines par Emmanuel Macron après la libération de la parole au sujet de l’inceste.

Cet avis du gouvernement intervient au moment où le Parlement débat de plusieurs propositions de loi en ce sens.

Il s’agit d’assurer une égalité de traitement de toutes les victimes mineures et de supprimer la notion de contrainte exercée par l’agresseur, qui constitue aujourd’hui un frein, a indiqué le cabinet d’Adrien Taquet dans un communiqué.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments