in

Le tribunal civil Suisse accuse Alieu Kosiah, un ex-commandant libérien

En vertu du principe de justice universelle, la Suisse a décidé de poursuivre en justice Alieu Kosiah pour les crimes qu’il a commis pendant la première guerre civile entre 1989 et 1996.

Actuellement âgé de 45 ans, Alieu Kosiah est accusé de meurtre, de viol, de recrutement d’enfants pour la participation à la guerre et d’autres crimes lors de leur combat avec le groupe rebelle du Mouvement unifié de libération du Libéria pour la démocratie d’Alhaji Kromah contre les troupes de Charles Taylor dans le comté reculé de Lofa.

En effet, le principe de justice universelle donne le pouvoir à un pays de juger des personnes ayant commis des crimes internationaux ailleurs.

Selon Dimitri Gianoli, l’avocat d’Alieu Kosiah, son client ne se trouvait pas dans ces lieux lors de la commission desdits crimes.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments