La Russie licencie 115 soldats qui ont refusé de se rendre en Ukraine

Au moment de plier bagages pour participer à l’offensive en Ukraine, ces 115 soldats russes ont tout bonnement refusé de partir. 

Licenciés de l’armée à titre de sanction, ils avaient dans un premier temps contesté cette décision, qui vient d’être confirmée par un tribunal militaire.

Selon le service de presse du tribunal, cité par l’agence Interfax, les personnes concernées étaient des membres de la Garde nationale, qui avaient refusé d’effectuer une mission liée à « l’opération spéciale » de Moscou sur le territoire ukrainien.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires