Zoom sur : la bière meurtrière du Mozambique

0
11

Après les gâteaux du Nouvel An du Japon, c’est au tour de la boisson nationale du Mozambique de faire parler d’elle. En tout, une soixantaine de personnes sont mortes après avoir bu cette fameuse boisson.

Soixante-neuf personnes ont perdu la vie à Chitima, Mozambique. Selon une source locale, elles auraient bu une bière artisanalement fabriquée et probablement empoisonnée. Cela s’est passé quand, après un enterrement, ces personnes ont décidé de boire une boisson que l’on appelle la « Phombe ». C’est une préparation alcoolisée à base de son de mil et de sucre.

Arrivées immédiatement à l’hôpital, sept personnes meurent

Selon Paula Bernardo, directrice de la santé du district de Cahora Bassa, « Nous nous préparions à chercher la cause de la mort, quand d’autres personnes sont arrivées en masse avec des diarrhées et de fortes douleurs musculaires. Puis d’autres corps nous ont été emmenés, de plusieurs quartiers différents « . Aussitôt, des échantillons de matières gastriques, de la boisson et de sang sont acheminés vers la capitale, Maputo, pour y être analysés.

De la bile de crocodile dans la composition de la boisson ?

Une hypothèse n’a pas été écartée par les autorités, notamment la présence de bile de crocodile dans la composition du breuvage. Cet ingrédient inhabituel est en effet extrêmement toxique pour l’homme. Une enquête criminelle a été ouverte pour trouver la véracité de cette affaire et on n’exclut par l’intention d’un tiers de nuire aux fabricants de cette bière.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.