Yémen : une grande manifestation contre les miliciens chiites a éclaté à Sanaa

0
9

Depuis jeudi, le Yémen s’est retrouvé du jour au lendemain sans Gouvernement ni de président suite à la démission de l’exécutif. Cette démission est attribuée à la pression des miliciens chiites.

« A bas, à bas la loi des Houthis « 

Actuellement, ces miliciens doivent faire face au mécontentement général de la population. Depuis l’entrée des miliciens Houthis, du nom de leur chef, à Sanaa, la capitale du Yémen ce 21 septembre dernier, ils ne cessent d’étendre leurs zones d’influence, provocant un « Mouvement de rejet » de la population. Celle-ci a organisé ce samedi une grande manifestation et scande « A bas, à bas la loi des Houthis ! ».

Une démission de l’exécutif mal digérée par la population

Alors que l’itinéraire prévu a été la résidence du Premier ministre démissionnaire Khaled Bahah, les manifestants ont changé de direction et se sont rendus vers la résidence du président Abd Rabbo Mansour Hadi pour lui faire savoir que sa démission n’est pas acceptée. 

Des partisans des Houthis ont fait naître des rixes et des perturbations pour empêcher cette manifestation mais elle a quand même eu lieu sur la Place du Changement.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.