Yémen : 5 morts et 13 blessés, vols suspendus à l’aéroport d’Aden

0
13

De violents affrontements entre les partisans et les opposants du président  yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi ont fait 5 morts et 13 blessés, près de l’aéroport international d’Aden au Yémen. Le trafic aérien a été suspendu.

Un premier bilan fait état de 5 morts et 13 blessés dans les violences opposant des unités des forces spéciales, dirigées par le général Abdel Hafedh Al-Sakkaf, un officier rebelle, et des membres des « comités populaires » ( des supplétifs de l’armée) qui défendent le président Abd Rabbo Mansour Hadi. Les affrontements ont commencé dans la soirée, à proximité de l’aéroport d’Aden, dans le sud du Yémen, et se sont étendus dans l’enceinte de l’aéroport dans la matinée.  « Le trafic aérien à l’aéroport d’Aden a été suspendu et des vols ont été annulés » a indiqué un responsable de l’aéroport à l’AFP.

Les miliciens chiites des Houthis ont pris le contrôle de Sanaa en janvier. Sous la pression, le président Hadi avait démissionné. Il est arrivé à Aden le 21 février, après avoir quitté la capitale, où il était assigné à résidence. Les violences ont éclaté suite au déploiement des forces spéciales de l’officier rebelle Al-Sakkaf, allié aux Houthis, à Aden. Le général Al-Sakkaf refuse un ordre de limogeage du président Hadi.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.