Un sexagénaire noir en prison pour avoir utilisé un club de golf comme une canne

0
21
wingate

William Wingate, un sexagénaire de Seattle réclame 750 000 dollars de dommages et intérêts pour avoir été emprisonné à cause d’un club de golf qu’il utilisait comme canne.

Enfermé pour obstruction et harcèlement

Un vieil homme, vétéran de l’armée de l’air, âgé de 69 ans, a été interpellé puis jeté en prison par une policière le 9 juillet 2014 pour avoir utilisé un club de golf comme une canne. Dans une vidéo rendue récemment publique par le département de police de Seattle, on peut entendre et voir le sexagénaire se faire arrêté par une jeune policière qui lui dit sèchement :

« Je ne vais pas vous le prendre, mais c’est une arme…Vous venez de jouer de votre club en ma direction ».

Des accusations, visiblement des mensonges, qui vont finalement envoyer le vieil homme derrière les barreaux pendant une nuit.

Une haine contre les Noirs

Probablement remontée contre les Noirs, Cynthia Whitlatch – la policière qui a arrêté William Wingate en juillet dernier, a d’abord été réprimandée par ses supérieurs avant d’être mutée à un autre département après avoir publié des messages inquiétants sur son Facebook. En effet, peut de temps après la mort de Michael Brown à Fergusson, Cynthia Whitlatch a dénoncé la haine des Noirs face aux Blancs sur sa page Facebook, en affirmant :

« Marre de cette paranoïa des gens noirs qui croient que les Blancs sont là pour leur tomber dessus ».

Sa mutation a été décidée par la chef de la police de Seattle Kathleen O’Toole qui a assuré qu’une enquête indépendante a également été ouverte sur cette affaire.

Pour sa part, William Wingate a déposé une plainte et demande une réparation d’une valeur de 750 000 dollars.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.