Vote de confiance : Manuel Valls devant le Parlement pour défendre son choix

0
106

Le moment est venu pour Manuel Valls de solliciter à nouveau la confiance des députés en cinq mois. Le Premier ministre prendra la parole devant le Parlement à 15h avant le vote de confiance qui se déroulera en fin d’après-midi.

Une épreuve de force

Après la formation du nouveau gouvernement, le 26 août dernier, Manuel Valls a décidé de solliciter à nouveau le vote de confiance, un exercice qui est loin d’être obligatoire, mais qu’il tiendra ce 16 août dans l’après-midi. Après avoir obtenu la confiance de l’Assemblée nationale il y a cinq mois, les choses risquent de se compliquer pour le Premier ministre, avec le risque de ne réunir qu’une majorité étriquée. En effet, le contexte actuel – crise gouvernementale, l’affaire Thévenoud, le livre de Valérie Trierweiller, les mauvais sondages de François Hollande – fait que ce nouveau vote de confiance sonne comme une épreuve de force pour Manuel Valls. Le risque encouru dans cette recherche de nouvelle légitimité auprès des députés pourrait conduire à la démission du Premier ministre s’il n’obtenait pas la majorité des voix.

Lors de sa première déclaration de politique générale, en avril, Manuel Valls a largement obtenu la majorité avec 306 voix pour, 239 contre et 26 abstentions. Cependant, force est de constater que pour ce nouveau grand oral du Premier ministre beaucoup, notamment 30 à 40 frondeurs socialistes, estiment qu’il serait plus approprié de recourir à l’abstention.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.