Vol MH370 : les débris repêchés n’appartenaient pas au Boeing

0
212

Depuis maintenant une semaine, les recherches des restes duvol MH370 se sont intensifiées dans l’Océan Indien. Mais jusqu’à présent, on n’a toujours pas récupéré le moindre débris de l’avion de la Malaysia Airlines disparu trois semaines plus tôt.

Les objets repérés par image satellitaire n’ont rien donné

Ces derniers jours, les images satellites de nombreux pays ont repérés des centaines d’objets flottants dans l’Océan Indien, lieu principal des recherches depuis que les autorités malaisiennes ont affirmé que c’est là que l’avion a fini suite à sa disparition, trois semaines plus tôt. Mais les objets flottants récupérés ne provenaient pas du vol MH370. En effet, un porte-parole de l’Autorité australienne de surveillance maritime a affirmé que c’étaient « du matériel de pêche et des déchets qui flottent à la surface de l’océan ».

Suspendues à deux reprises à cause du mauvais temps, les recherches se sont étendues à une nouvelle zone de 319.000km2, soit à environ 1850 km à l’ouest de Perth alors que jusqu’alors elles se déroulaient au sud-ouest de la côte australienne. Afin de mieux coordonner les recherches, l’Australie a nommé un ancien chef des armées pour diriger les opérations à Perth et assurer la liaison avec les parties prenantes, notamment pour les familles des 239 personnes à bord du Boeing de la Malaysia Airlines.

debris

Les familles toujours en quête de réponses

Depuis l’annonce de la chute du vol MH370 dans l’Océan indien, de nombreuses familles chinoises se sont déplacés en Malaisie pour être plus proche du centre de recherche et obtenir des réponses sur ce qui est arrivé à leur proche. Portant des tee-shirts affichant « Prions pour le vol MH370 » et des affiches « Dites-nous la vérité. Rendez-nous nos proches », ils se sont rassemblés dans un hôtel de la capitale.

familles des victimes

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.