Belgique : un violeur récidiviste demande l’euthanasie

0
48

56d0f576-f542-11e2-8af1-49f5042b85fd_web

Dans la ville de Charleroi en Belgique, un détenu a fait une requête assez particulière auprès du Tribunal correctionnel. Yves H, qui a déjà été condamné pour abus sexuel sur plusieurs adolescents, a demandé à être euthanasié.

La recommandation d’Yves H

Yves H a déjà été placé une fois sous mandat d’arrêt pour avoir violé un jeune garçon. Lors de sa mise en examen, il a affirmé être tombé amoureux de ce dernier. Libéré sous condition, le prévenu a récidivé avec d’autres mineurs. Lors de son procès, le prévenu ne s’est pas présenté devant le tribunal. Cependant, il s’est fait représenter par son avocat, qui a remis une lettre écrit par Yves H à la cour demandant son euthanasie.

En Belgique, l’euthanasie est régie par la loi du 28 mai 2002. Elle ne peut être autorisée que sous certaines conditions. A titre d’exemple, si « l’état d’une souffrance physique ou psychique constante et insupportable » le recours à l’euthanasie peut être envisagé. De ce fait, le tribunal a décidé de reporter le procès au 8 décembre. Un examen de la santé mentale du détenu est nécessaire et par ailleurs un tuteur ad hoc doit être désigné pour représenter les adolescents.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.