15 ans de prison pour avoir violé une jeune femme et extorqué de l’argent à son petit-ami

0
31
police

Condamné en mars dernier à 7 ans de prison pour le viol d’une jeune femme en 2012, deux policiers tunisiens ont vu leur peine augmenter de 5 ans, jeudi. Un troisième policier a également été condamné à la même peine pour avoir extorqué de l’argent au petit-ami de la victime.

Une peine satisfaisante

La plaignante, Meriem Ben Mohamed (nom d’emprunt), se dit satisfaite de la peine finale assignée à ses agresseurs, même si cela n’enlève en rien les traces de l’agression qu’elle a subie. Les deux policiers tunisiens avaient été condamnés, en mars dernier, à 7 ans de prison pour avoir violé à tour de rôle, une jeune femme, en 2012. Dénoncée trop « clémente » par les avocats de la plaignante et le Parquet, la décision de la justice à fait l’objet d’un appel qui a aboutit à l’augmentation de la peine des agresseurs. Au final, les deux policiers écopent d’une peine de prison de 15 ans ferme. Le troisième agent qui avait extorqué de l’argent au petit-ami de la victime a également écopé de la même peine si auparavant il avait été condamné à seulement 2 ans de prison.

Atteinte à la pudeur

Au début de cette affaire, le Parquet s’était rangé du côté des policiers. En effet, ceux-ci avaient déclaré avoir surpris le couple en train d’avoir des relations intimes dans une voiture. Un acte passible de pénalisation car considéré comme une atteinte à la pudeur. Mais au final, c’est contre les policiers que se sont retournées toutes les preuves d’une agression sexuelle et d’une menace de violence.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.